Aller au contenu principal
Tamara Al Saadi

Place

Compagnie : Cie La Base

Théâtre (à partir de 12 ans clase de 4eme) 1h25

Distribution

Texte et mise en scène : Tamara Al Saadi
Avec : David Chausse, Yasmine Nadifi, Françoise Thuriès, Ismaël
Tifouche, Roland Timsit, Marie Tirmont, Mayya Sanbar et un enfant
Collaboration artistique : Justine Bachelet & Kristina Chaumont
Scénographie : Alix Boillot
Conception lumières : Nicolas Marie
Conception son Fabio : Meschini
Costumes : Pétronille Salomé

Production

Cie La base Co prod Comédie de St Etienne/ Ecam Kremlin Bicêtre/ Soutiens Théâtre de Chelles, Bastille, la Loge

Résumé

LAUREAT DU PRIX IMPATIENCE ET DU PRIX LYCEENS. Yasmine ne sait plus lire. Un enfant aux allures de thérapeute l’invite à retraverser son histoire afin de comprendre ce qui lui arrive. On découvre alors l’arrivée de Yasmine à Paris et son chemin jusqu’à l’âge adulte. Un aller-retour incessant entre une cellule familiale coincée dans un espace-temps figé, Bagdad, la guerre, les souvenirs… et une société française méconnue, qu’elle doit découvrir par ses propres moyens. Afin d’exister dans ces deux mondes antagonistes, Yasmine est contrainte de se dédoubler. Le public complice accompagne la jeune femme dans les moments marquants de son existence, témoin de sa dualité, des rouages de l’assimilation, d’un combat pour trouver sa place.

Téléchargement

Fichier attaché Taille
Dossier de présentation 1.55 Mo
Dossier de presse 3.91 Mo
Fiche technique 72.76 Ko
Conditions financières 263.38 Ko
Mentions légales 81.57 Ko
Photos Spectacle 46.58 Mo

Calendrier

TOURNEE PLACE 21/22

GENEVE-MEYRIN (SUISSE) – THEATRE FORUM MEYRIN : jeudi 27 à 19h, vendredi 28 janvier à 20h30
ALENCON (61) SCENE NATIONALE : mardi 22 février à 20h
LANNION (22) - CARRE MAGIQUE : jeudi 3 mars
YVERDON-LES-BAINS (SUISSE) – THEATRE BENNO BESSON : mardi 15 mars
CAVAILLON (84) – LA GARANCE : jeudi 17 mars
CHATENAY-MALABRY (92) – L’AZIMUTH– ANTONY/CHATENAY-MALABRY : jeudi 24, vendredi 25 mars  
FRIBOURG (SUISSE) - NUITHONIE : mardi 5 avril
VESOUL (70) THEATRE EDWIGE FEUILLERE : Jeudi 7 avril
CHARLEROI- BELGIQUE – SCENE DE CHARLEROI- PALAIS DES BEAUX ARTS : jeudi 28, vendredi 29 avril
LYON (69) LA CROIX-ROUSSE : mercredi 18, jeudi 19, vendredi 20, samedi 21 mai LILLE (59)
THEATRE DU NORD, CDN DE LILLE TOURCOING HAUTS-DE-FRANCE : mercredi 8, vendredi 9, samedi 10 juin à 20h

TOURNEE 19/20

BEYROUTH- LIBAN- DANS LE CADRE DU FESTIVAL EUROPEEN- THEATRE AL MADINA : vendredi 27 et samedi 28 septembre 2019.
REDON (35) - CANAL, SC : Jeudi 3 octobre 2019 à 20h30.
SAINT OUEN (93)- ESPACE 1789 : vendredi 11 octobre 2019 à 20h.
GENNEVILLIERS (92)- T2G : jeudi 17 et vendredi 18 octobre à 20h, samedi 19 octobre à 18h.
TOULOUSE (31)- THEATRE SORANO- SC : lundi 18 et mardi 19 novembre 2019 à 20h30.
PARIS (75) -LE CENTQUATRE : samedi 23 à 20h, dimanche 24 à 17h, mardi 26 à 14h et 20h, mercredi 27 à 20h, jeudi 28 novembre à 20h.
NANCY (54)- MANUFACTURE - CDN : mardi 3, mercredi 4 (20h), jeudi 5 (19h), vendredi 6 décembre (20h).
KREMLIN BICÊTRE (94) – ESPACE CULTUREL ANDRE MALRAUX : vendredi 13 décembre 2019 (20h30).
ST ETIENNE (42) – LA COMEDIE – CDN : mardi 7, mercredi 8, jeudi 9, vendredi 10 janvier (20h) samedi 11 janvier (17h) 2020.
REIMS (51) – LA COMEDIE- CDN : mardi 21 (14h30), mercredi 22 (19h), jeudi 23 (14h30) janvier 2020.
ARMENTIERES (59) – VIVAT- SC : mardi 28 janvier (20h) 2020.
CHELLES (77) – SC : vendredi 31 janvier (20h30) 2020.
ALFORTVILLE (94) POC ! : mardi 10 mars (20h30) 2020.
OLLIOULES (83)– CHÂTEAUVALLON - SN: vendredi13 mars (20h30) 2020. Annulé (Coronavirus et pas reporté).
AUCH (32) – CIRCA : jeudi 14 mai (21h) 2020. Annulé/reporté en 21)
JUILLET 19 FESTIVAL d'AVIGNON- THEATRE DU GYMNASE SAINT JOSEPH: vendredi 19, samedi 20, dimanche 21 juillet à 15h

Galerie photos et vidéos

La presse en parle

Alors que nous trouvons à la veille de bouleversements climatiques majeurs qui vont jeter sur les routes de l’exil un nombre inédit de réfugiés dont la majorité tentera de rejoindre l’Europe, à l’heure à la Méditerranée se transforme en charnier dans l’indifférence générale, au moment où l’ouverture de la campagne présidentielle est marquée par une flambée de discours stigmatisants sur l’immigration, Tamara Al Saadi réinvente un théâtre politique en offrant une formidable leçon de vie, qui remet les choses à leur place alors même que la sienne, celle des réfugiées, déracinés, clandestins, apatrides, n’est assurée nulle part, sans cesse remise en cause par le simple fait d’être là, debout, différente. Si la pièce est incandescente, c’est parce qu’elle dépasse la simple représentation théâtrale. Objet poétique, témoignage autobiographique, "Place" se révèle d’utilité publique dans la façon qu’elle a de nous faire grandir.

Mediapart

Nulle schizophrénie destructrice mais une parole partagée, un dialogue au milieu des autres. Vif, sans amertume, du vrai théâtre et de grandes questions.

Armelle Héliot dans Le Figaroscope

Simple, clair, lumineux, monté avec une pauvreté et une radicalité de moyens assumées, joué avec liberté, Place empoigne l’aujourd’hui de nombre de réfugiés, nous y intègre avec pudeur, sans esbroufe. La plus forte émotion d’un festival 2018 d’une grande diversité de formes, d’ambitions, de regards. Ce dixième anniversaire était bel et bon.

Fabienne Pascaud dans Télérama

Double prime à l’émotion : « Place », le sobre et poignant spectacle de Tamara Al Saadi a été couronné à la fois par le jury professionnel présidé par Charles Berling (*) et par le jury lycéen du Festival du théâtre émergent Impatience, mercredi 12 décembre au soir au Théâtre de Gennevilliers. Peu d’effets, pratiquement aucun jeu de lumières dans cette pièce à fleur de peau qui raconte les difficultés d’une jeune Irakienne ayant fui son pays en guerre pour trouver sa « place » dans une société française sclérosée. On reste scotché au texte, qui subtilement évoque le tiraillement de l’héroïne entre sa famille retranchée dans l’exil et son jeune amant français qui ne la comprend pas. Les personnages sont joliment campés par des comédiens dirigés au cordeau. La jeune Tamara Al Saadi, qui signe le texte et la mise en scène, soigne les contrastes : la mère (super Françoise Thuriès) semble sortie d’une tragédie antique, alors que les enfants se disputent au sujet de « Rambo » et de « Dragon Ball Z ». Quant au rôle de l’héroïne, il est dédoublé pour évoquer la part irakienne et la part française qui s’affrontent dans sa psyché. Le moment où les deux Yasmine chantent en choeur « Il n’y a pas d’amour heureux » d’Aragon mis en musique par Brassens arrache les larmes.

Les Echos

Avec délicatesse, la jeune metteure en scène pose les questions de l‘assimilation et de l’intégration, sans jamais les résoudre. La direction d’acteurs joyeuses et franche et directe, dynamique et pimentée d’humour, mélange les codes de jeu en fonction des situations : du burlesque pour évoquer l’adolescence dans la cour de récré, du naturalisme lors des scènes de la préfecture de police. Un décor épuré, Place varie les rythmes et les registres. Alternant avec justesse drame et comédie, le spectacle surprend, émeut et interroge.

Théatre(s) Magazine

Un beau travail sur la question de l'identité, que l'on devrait présenter à tous les politiques, et un travail théâtral avec une troupe homogène et convaincante, qui intéressera passionnément enseignants et élèves et tous ceux que les débats actuels sur la question interpellent.

SNES

Comment se construit-on dans le déracinement de l’exil? Comment grandir avec un héritage culturel nourri de larmes ? Quelle place accorde-t-on dans notre société aux enfants de la guerre nés ailleurs ? "Place" de Tamara Al Saadi conte l'apprentissage de Yasmine, jeune adolescente dont la famille est réfugiée à Paris depuis la Guerre du Golfe . Formidable et nécessaire.

Médiapart
Qui suis-je ?

Séverine-Diffusion répond à une passion : diffuser des spectacles ayant pour vocation de  raconter des histoires, nos histoires.

La démarche de Séverine-Diffusion respecte les principes que j'ai mis en oeuvre au sein d'Acte Un (association de spectateurs crée en 1993 jusqu'en 2016) transmettre ma passion, une curiosité et un enthousiasme sans failles pour le théâtre.

  • 4, rue des Apennins - 75017 Paris
  • severine@acteun.com
  • 01 40 53 92 41
Newsletter
Abonnez-vous à notre lettre d'information